La stratégie digitale d’Obama (campagne éléctorale 2008)

En novembre 2008, Barack Obama, démocrate, est face à John McCain, républicain, pour la course à la présidence américaine. Obama remporte l’élection avec 52,9 % des voix et succède à George Bush Jr alors à son deuxième mandat.

Comment Obama, alors encore inconnu quelques années plus tôt se retrouve-il à la tête d’un des pays les plus puissants du monde ? 

Le digital comme élément déterminant

En plus d’afficher un look « cool », Barack Obama passe maître dans l’art du marketing politique digital et du référencement. Il innove en investissant massivement dans le web et les réseaux sociaux. Pourtant, financer une campagne électoral coûte cher et il décide au dernier moment de se passer des fonds fédéraux pour financer sa campagne entièrement sur base de collectes de fonds privés et des dons.

Campagne digital Obama 2008

Il se fait aider par une armée de spécialistes du digital dont Chris Hughes, cofondateur et porte parole de Facebook. Celui-ci, devient coordinateur de l’organisation en ligne de la campagne présidentielle de Barack Obama sur le site dédiée à l’élection : My.BarackObama.com.

Ce site, véritable réseaux social a servi comme site relais pour mobiliser plus de 10 millions de partisans. La compagnie Blue State Digital en charge de la campagne 2008 et plus tard de la campagne 2012 explique :

« Les partisans utilisaient la plateforme pour faire des dons, faire leur propre collecte de fond, raconter leur expériences sur le terrain, organiser et trouver des événements, rejoindre un groupe local ou encore communiquer leur campagne sur les réseaux sociaux.»

Dashboard MyBarackObama

L’affluence sur ce réseaux a permis de constituer une solide base de données permettant la segmentation en plusieurs communautés et le ciblage afin d’adapter le discours à chaque communauté. En plus de la diffusion de contenus divers dont de nombreuses heures de vidéos et la possibilité d’interagir, un outil géolocalisation était également disponible sur le site.

L’utilisation des réseaux sociaux

En 2008, Barack Obama, comptait 2 millions de likes sur Facebook (contre 43 millions aujourd’hui) et 118 000 Followers sur Twitter contre seulement 4942 pour son adversaire. Sur Flickr, il joue la carte de la transparence et des photos publiques ou plus intimes sont postées tout au long de la campagne. D’autres réseaux sociaux comme Myspace ou Youtube ont également été investis et l’identification des Brand advocacy (les ambassadeurs) sur tous ces différents réseaux a considérablement contribué à la diffusion des slogans « Yes we can » et « Change » qui ont déferlés sur la toile renforçant la popularité d’Obama en un minimum de temps.

Le camp Obama aura sans aucun doute révolutionné le modèle de campagne éléctorale classique par l’utilisation omniprésente du digital, par un usage parfait du Big Data et par le pouvoir qu’il aura donné à ses partisans de devenir son propre média. Cela inspirera plus tard des partis comme Podemos en Espagne dont nous parlerons dans un prochain article.

Sources :

https://www.youtube.com/watch?v=BrtaEYOzh48

http://mashable.com/2012/09/23/obama-digitial-comparison/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Campagne_pr%C3%A9sidentielle_de_Barack_Obama_de_2008

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s